Etat des lieux de mon bazar

Avant de me lancer dans le désencombrement et le rangement, j’ai pensé qu’il serait intéressant que je fasse un petit état des lieux de mon bazar. Histoire de garder en mémoire l’état déplorable dans lequel mon logement est actuellement. Cette cartographie de mon désordre me permettra ainsi d’identifier les lieux les plus encombrés, les avancées que je réalise, les retombées… et ainsi de voir l’évolution dans mon (dés)encombrement.

 

Mais qu’est-ce qui m’encombre ?

 

Je dis très souvent que c’est le bazar chez moi, qu’il y en a partout et qu’il faut que je range. Si tu lis en ce moment cet article, c’est que c’est sûrement aussi ton cas, non ? Depuis quelques temps, en faisant un peu plus attention aux conversations avec la famille, des ami.e.s ou des parents à la sortie de l’école, je me suis rendue compte que nous étions nombreux à tenir ce même discours.

Et pourtant, si je te demande “Mais par quoi es-tu encombré.e ?”, es-tu capable de l’identifier et dresser une liste précise ? Il est certes facile de sortir 2 ou 3 trucs spontanément, comme par exemples le linge à plier/repasser et les jouets. Mais je trouve que, pour vraiment tout énumérer, ce n’est finalement pas si évident que ça !

 

Allez hop, c’est parti pour un petit tour d’horizon de mon boxon !


Les vêtements

Placard encombré 1

Alors là, il y a déjà de quoi faire ! C’est le point sur lequel j’ai un ENOOOORME travail à faire ! Et évidemment celui-ci me semble insurmontable ! Contrairement à ce que cela pourrait te laisser penser, je ne suis pas une fana de shopping. Faire les magasins n’est pas synonyme pour moi d’un après-midi sympa. J’éprouve de moins en moins de plaisir à faire du lèche-vitrine (en ai-je déjà vraiment éprouvé?). Pourtant, malgré cela, j’ai le sentiment d’être inondée de vêtements.

Photo : Ababricabrac



Aux rayons “Femme” et “maternité”, nous avons :

  • mes vêtements de grossesse, dont je ne me suis encore débarrassée ;
  • mes vêtements d’allaitement, que je dois donner/vendre ;
  • mes vêtements (classiques) d’avant la première grossesse ;
  • les vêtements d’entre les deux grossesses (une taille supplémentaire oblige !) ;
  • les quelques nouveaux vêtements d’après grossesse, après avoir retrouvé une taille correcte ;
  • les vêtements qu’on m’a donné et que j’ai gardé jusqu’à présent, car “on ne sais jamais, peut-être que je les mettrais un jour !”


Et au rayon “enfants”, nous avons :

  • les vêtements que l’on m’a donnés ou que j’ai anticipés, et qui sont encore trop grands pour le grand ;
  • les vêtements qui sont trop petits pour le grand, mais encore trop grands pour le petit ; (Tu me suis toujours ?!!! Disappointed smile)
  • les vêtements trop petits pour les deux ;
  • les vêtements de bébé. Dans cette catégorie, il y a ceux que je veux donner/vendre, mais aussi ceux qui sont encore trop chargés émotionnellement et que j’aimerai bien garder.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, ça me donne le tournis ! J’ai l’impression que je ne m’en sortirai jamais…

 

Les documents administratifs

tired man with files

Mon deuxième point noir ! J’étais à peu près organisée de ce côté-là, sauf pour tout ce qui était sécu et mutuelle. Mais avec ma dernière grossesse, notre déménagement et d’autres événements survenus à cette même période, j’ai  carrément décroché… Et je me suis laissée submerger ! Aujourd’hui, j’ai énormément de papiers à trier, classer, archiver…

www.freepik.com”>Designed by Asier_relampagoestudio / Freepik


 

Les jouets

Jouets

Je pense que la majorité des parents se plaignent que leurs enfants ont trop de jouets. La quantité de jeux/jouets offerte lors des anniversaires ou à Noël est de plus en plus impressionnante. On est bien souvent dans le “toujours plus” que dans le “moins, mais de qualité”. Et malheureusement, ce n’est pas simple de sortir de cette logique…

Photo : Ababricabrac


Bref, pour le rayon”jouets”, je me retrouve un peu dans la même situation que pour les vêtements. Il y a  :

  • ceux qui sont trop petits pour le grand mais qui seront bientôt pour le petit ;
  • ceux qui sont trop petits pour les deux ;
  • ceux qui sont délaissés par les deux.

 

Le numérique

Et oui, le désordre numérique, immatériel, existe réellement ! Nos boîtes mails, nos ordinateurs et tablettes, nos clés USB, nos disques durs externes, et même nos smartphones sont autant d’espaces dans lesquels nous sommes capables de stocker une quantité incroyable de trucs inutiles ! Mais vu que c’est immatériel, on n’a pas l’impression d’être submergé.e.

J’ai un gros travail à faire de tri et de classement, en particulier dans :

  • les mails ;
  • les  photos ;
  • les multiples sauvegardes ;
  • “mes documents”.

 

Les livres

Oulala, je te vois déjà en train de crier au scandale en lisant ce titre !!! Surprised smile 

OK, tu as raison, les livres, ce n’est pas du désordre. Mais avoue quand-même qu’ils peuvent vite devenir encombrants ! D’un autre côté, je trouve ça difficile de m’en séparer.

 

Les objets de décoration

Là encore, ce n’est pas du bazar. Je ne considère pas que j’ai beaucoup de déco. Mais j’ai eu la chance de partir à plusieurs reprises à l’étranger et évidemment, j’ai rapporté dans ma valise des “petits” souvenirs. Depuis que nous avons emménagé il y a deux ans, ces décorations sont encore dans les cartons (qui encombrent le garage!). Je suis toujours dans l’indécision face à ces objets :

  • les sortir pour en profiter, tout  en sachant qu’ils vont prendre la poussière ;
  • m’en séparer… mais je n’ai pas trop envie !

 

Les loisirs créatifs

Comme je te l’ai dit, j’aime bien faire des loisirs créatifs (même si j’en fais beaucoup moins depuis que j’ai les enfants). Sauf que ça prend beaucoup de place. J’ai beau n’avoir que des “petits trucs”, au bout d’un certain nombre, l’espace qui leur est réservé devient vite encombré et encombrant, car ça déborde !


 

Quelles sont les pièces à désencombrer/ranger ?

 


L’entrée

Bien que ce soit une pièce de passage, on est bien souvent obligé de contourner ou même carrément denjamber ! Je te laisse imaginer la scène ! Entre la poussette, le cartable, les sacs des ados, mon sac à main, les chaussures et les manteaux de tout ce petit monde, ça devient très vite n’importe quoi !

EntréeLe meuble à chaussures déborde rapidement, et croule sous tout ce qui est posé (abandonné?) dessus. Malgré les multiples tentatives de rangement, le désordre réapparaît généralement au bout de quelques jours, ou au mieux, quelques semaines. Est-ce que chez toi, c’est la même chose ?

Photo : Ababricabrac



La pièce à vivre

Mes enfants adorent lire. Et il y en a un qui adore par-dessous tout sortir tous les livres de la bibliothèque ! Le carrelage du salon est bien souvent et très rapidement transformé en un tapis de livres et de jouets ! Cela m’énerve surtout quand je viens d’essayer de ranger. Mais dans l’absolu, je ne souhaite pas non plus qu’il n’y ait rien par terre. Ce sont des enfants, ils jouent, c’est normal. Mais, parfois, c’est vraiment trop !

De mon côté, lorsque je sors  quelque chose, comme par hasard le matériel à couture, j’ai la fâcheuse tendance de le laisser traîner dans le salon après utilisation. Soit parce que je n’ai pas eu le temps de finir et que je me dis que ça ne sert à rien de tout ranger si le lendemain je dois tout ressortir, soit juste parce que j’ai la flemme ! Le truc, c’est que ça peut rester posé là pendant des semaines sans que je m’en serve…

Point noir de la pièce à vivre : le bureau ! Alors là, c’est une catastrophe ! Tu y trouves de tout. Et si tu cherches bien, en dessous de tous les tas, tu devrais trouver un clavier et une souris !!!! Et si tu as besoin de l’ordinateur, tu déplaces le tas sur le côté du bureau en espérant que toute la pile ne s’écroule pas par terre… Je te l’ai dit : c’est une catastrophe… Et ça me désespère. Comme pour le meuble de l’entrée, on a beau ranger le bureau, deux jours plus tard, c’est de nouveau le bazar !

 

La cuisine

Je progresse pour cette pièce. J’essaie de la maintenir ranger, et pour l’instant j’arrive à peu près à m’y tenir. J’espère ne pas retomber dans le bazar sur le plan travail ou dans l’évier rempli de vaisselle. Je pense, par contre, qu’il y aurait un bon tri à faire dans tous les ustensiles, car nous n’utilisons pas tout.

 

Ma chambre


C’est la pièce où je dépose tout ce qui traîne dans le salon (bah oui, pour désencombrer le salon !). Que ce soit à moi, ou aux enfants, en attendant de ranger au bon endroit.

ChambreAutant te dire que la commode est très souvent recouverte de vêtements  propres à ranger, de papiers, de jouets, de trucs et de machins qui n’ont rien à faire là ! J’ai un gros travail à faire pour cette pièce. J’espère qu’en l’aménageant et en la décorant un peu, je l’investirai davantage à bon escient, et que le désordre s’y installera moins facilement et moins rapidement.

Photo : Ababricabrac

Ici, on retrouve aussi le problème des vêtements. J’ai quasiment tout le temps des vêtements par terre à côté de mon lit.

 

La chambre des enfants

Jouets

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Car tu t’en doutes : il y a des jouets et des vêtements partout ! J’aimerai essayer de leur apprendre à ranger. Mais il me paraît logique de devoir d’abord, moi-même, apprendre à ranger correctement et durablement. Si je ne suis capable d’avoir une chambre clean, je peux difficilement exiger que celle des enfants le soit !

Photo : Ababricabrac




Les paliers

Palier 1

Sur le premier palier, nous avons une bibliothèque. Idem que dans le salon, mon fils adore sortir tous les livres ! Donc il faut souvent enjamber pour passer. Le dessus du meuble est lui aussi constamment recouvert de trucs abandonnés parce qu’on ne sait pas où les mettre, ou ramassés et déposés là, en attendant… mais en attendant quoi, au juste ??? De mémoire, tu dois pouvoir y trouver des ampoules et des piles usagées, des portes-clés inutilisés pour le moment, des jetons de chariot, de la monnaie, des aiguilles, des épingles à cheveux, des billes, des tétines, la dernière création de maternelle de mon fils, et bien d’autres choses encore…

Palier 2


Sur le deuxième palier, trois grosses caisses attendent patiemment… des caisses de linge à repasser et à donner/vendre.

Photos : Ababricabrac





 


Le garage

Depuis notre emménagement il y a maintenant 2 ans, nous n’avons jamais pu y garer une voiture ! Il a toujours été encombré. Nous avons de temps en temps réussi à le ranger, mais inévitablement le bordel reprend le dessus.

Garage encombré

Photo : Ababricabrac

On y trouve :

  • les choses que nous n’avons pas déballées des cartons, même si en y réfléchissant bien, il n’en reste pas beaucoup : surtout de la déco, des CD/DVD et des loisirs créatifs ;
  • des cartons de vêtements à donner/vendre ;
  • des cartons de jeux/jouets et livres à donner/vendre ;
  • des morceaux de notre cuisine qu’il reste à installer ;
  • les rollers/vélos/sacs de sport ;
  • les poussettes ;
  • les stocks de lessives, de couches, de mouchoirs… ;
  • etc.

 

 

Conclusion

Voilà globalement là où j’en suis avant toute tentative de désencombrement ! Pas très glorieux, ni très réjouissant… Au final, quasiment toutes les pièces sont encombrées. Il y en a vraiment partout, et tout est dispersé. Je pense que je suis arrivée à un point où je sature du bazar ! Le désordre qui submerge ma maison submerge en même temps mon esprit. C’est épuisant… Il est donc grand temps de passer à l’action. De manière efficace, si possible ! Le point positif, c’est que ça pourrait difficilement être pire. Du coup, je ne peux qu’améliorer la situation !!! Winking smile

 

Et chez toi, c’est comment ? Est-ce que toi aussi tu croules sous le bordel ? Le bazar envahit-il toutes les pièces ? Est-ce que tu parviens à identifier précisément ce qui constitue ton bazar ? Laisse-moi un commentaire pour me raconter tout ça, ça m’intéresse !

 

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le liker et à le partager ! Winking smile

 

Pense à partager cet article !
  •  
  •  
  •  
  • 7