KonMari : les 6 principes de la méthode

Avant de rentrer dans le vif de mon désencombrement (que tu pourras suivre dans “le journal de mon désencombrement”), voici un petit tour des 6 principes de base de la méthode KonMari. Tu pourras les retrouver dans les livres de Marie Kondo, intitulés Ranger : l’étincelle du bonheur et La magie du rangement.

Couverture _ La magie du rangement _ Marie Kondo                    Couverture _ Ranger : l'étincelle du bonheur _ Marie Kondo

Tu peux aussi les découvrir directement sur le site Internet KonMari.com. Et si tu es abonné.e à Netflix, une série de téléréalité lui est consacrée. N’étant pas abonnée, je ne pourrais pas t’en parler davantage. J’ai juste regardé la bande-annonce ICI.

 

1/ Reste motivé.e

Ne rêve pas, désencombrer est un processus long et difficile. Même en suivant la méthode KonMari, il faudra t’accrocher et rester motivé.e. Ce ne sera pas toujours facile. Tu auras sans doute envie d’abandonner, de lâcher l’affaire. Alors, STOOOOOP ! Crois en toi et poursuis tes efforts. Fais-toi confiance, tu peux y arriver ! D’après Marie Kondo, même les plus bordéliques d’entre nous peuvent parvenir à leur fin grâce à sa méthode.

Je pense que pour éviter les baisses de moral ou de motivation, il est toujours préférable d’être entouré.e et soutenu.e. C’est d’ailleurs pour ça que je t’ai dit que j’avais besoin de toi, dans la présentation de mon défi de désencombrement, que tu peux lire ICI. Si nous sommes plusieurs à nous y mettre, nous pourrons nous encourager mutuellement et nous remotiver si besoin. Laisse-moi un commentaire ci-dessous pour me dire si tu as envie, toi aussi, de te lancer dans cette aventure avec moi ! Et si tu n’en sens encore ni l’envie ni le courage, tu peux aussi me l’expliquer en commentaire. Winking smile 

 

 

2/ Laisse libre cours à ton imagination

Si tu sais que c’est le bazar chez toi et que tu ressens le besoin de désencombrer, c’est que tu as bien conscience que quelque chose ne te convient pas. Ton espace de vie ne te correspond pas (ou plus). Mais sais-tu définir clairement à quoi tu aspires aujourd’hui ? Comment imagines-tu ton intérieur idéal ? La méthode KonMari préconise d’avoir un objectif très précis avant de se lancer dans le désencombrement. D’après Marie Kondo, plus notre but est défini en détails, plus nous avons de chances d’y parvenir. En effet, si on sait où on veut aller, c’est plus facile de rester sur le bon chemin.

En imaginant votre mode de vie idéal, vous mettez au clair la raison pour laquelle vous voulez trier et vous identifiez le genre de vie que vous voulez lorsque vous aurez terminé.

 

Comment s’y prendre ?

Libre à toi de choisir comment tu préfères visualiser ton style de vie idéal. Tu peux le décrire sur papier, le dessiner, découper des photos dans des magazines… Fais comme bon te semble, mais va au bout de la démarche et ne te mets pas de limite. Autorise-toi à rêver et laisse libre cours à ton imagination !

A chaque fois que tu te dis “j’aimerai que ce soit comme ça chez moi”, essaie toujours d’aller plus loin en te demandant “pourquoi j’aimerai que ce soit comme ça chez moi ?” Cela t’aidera à déterminer la raison profonde qui te pousse à ranger chez toi.

On aurait tendance à vouloir passer vite sur cette étape, afin de commencer plus rapidement le désencombrement. Et il est vrai qu’il est beaucoup plus facile d’exprimer rapidement ce dont on ne veut plus que de présenter précisément ce que nous désirons réellement. Il est important de prendre son temps pour effectuer cet exercice et réfléchir à ce que nous aspirons profondément.

 

 

3/ Sois clair.e avec toi-même

Désencombrer signifie se débarrasser des choses inutiles, inutilisées ou superflues. L’objectif du désencombrement n’est pas “juste” de ranger, mais bien de limiter ses possessions. Et cela fait une grande différence.

Après réflexion, pendant longtemps, lorsque je disais que je rangeais, je me rends compte aujourd’hui, que je ne faisais en réalité, qu’optimiser l’organisation de mon bordel ! Ainsi, je m’efforçais de trouver la meilleure façon de ranger toutes mes affaires, dans un minimum de place possible. Mais, tout en gardant la totalité de mes affaires ! Autant te dire que le désordre a toujours fait rapidement surface !!! Maintenant, je comprends mieux pourquoi !

Dans un premier temps, l’objectif de cette méthode est donc de trier et de se débarrasser. Durant cette phase, il est inutile de vouloir commencer à chercher à attribuer une place à chaque objet que l’on décide de conserver. Cela fera l’objet de la deuxième étape. Donc, on se concentre d’abord sur les objectifs de la première étape : jeter, se débarrasser.

 

4/ Trie tes affaires par catégorie

Si comme moi, tu as l’habitude de ranger pièce par pièce, arrête tout-de-suite ! D’après la méthode KonMari, désencombrer par catégorie d’objets est beaucoup plus efficace. Arrête de ranger ta chambre, puis le salon, puis l’entrée… Commence par trier tous tes vêtements, puis tous les livres, et ainsi de suite. Je n’avais jamais envisagé le rangement de cette façon, mais après tout, pourquoi pas ! Je vois bien que ranger pièce par pièce est inefficace sur le long terme – et même sur le moyen terme, d’ailleurs ! Alors pourquoi ne pas tenter cette méthode ? Winking smile

 

Visualise tout ce que tu as

L’avantage de cette technique, c’est qu’elle te permet de visualiser concrètement le volume de tes possessions par catégorie. Ma mère me dit parfois que ma sœur et moi, ainsi que nos enfants respectifs, avons beaucoup trop de vêtements. Quand je lui fais gentiment remarqué qu’elle en a tout autant, si ce n’est plus, elle a systématiquement l’air surpris. Pourtant, en essayant de visualiser tous les endroits où elle stocke des habits, ça donne le tournis ! Elle en a dans sa chambre bien-sûr, mais aussi dans la mienne, dans celle de ma sœur, dans l’entrée, dans la buanderie, etc. Mais vu que ses vêtements sont dispatchés dans une multitudes d’endroits, elle n’arrive pas à se rendre compte de la quantité dont elle dispose réellement. Si elle entreposait tous ses vêtements dans une petite pièce, je pense sincèrement qu’on pourrait la remplir du sol au plafond !!!

Dès le départ, il est important de vous faire une idée très précise du volume effectif de chaque catégorie.

Réunir toute une catégorie d’articles au même endroit facilite la prise de conscience de la quantité que nous possédons, et incite forcément davantage à faire du tri.

Reste que, pour celles et ceux qui dispatchent un peu partout leurs affaires, ce n’est pas forcément facile de parvenir à réunir toute une catégorie, dans son intégralité, sans en oublier !

 

 

5/ Respecte l’ordre de tri

Pour désencombrer de manière efficace, Marie Kondo conseille de suivre un enchaînement précis des différentes catégories. D’abord les vêtements, puis les livres, les papiers, les komono (objets divers) et enfin les objets à valeur sentimentale.

Ranger : l'étincelle du bonheur _ Marie Kondo _ Ordre de rangement des différentes catégories

Extrait du livre de Marie Kondo, Ranger : l’étincelle du bonheur


Mais pourquoi cet ordre ?

Cela ne t’ai jamais arrivé de décider de faire du tri dans tes papiers et de tomber sur des photos ? Quand cela arrive, tu abandonnes totalement ton rangement pour les contempler et te remémorer les souvenirs qu’elles te procurent. Idem si tu retrouves une vieille lettre. Il te sera difficile de décider de la jeter ou de la garder, sans d’abord passer un bon moment à la lire et la relire, à te rappeler de la personne qui te l’a écrite, ou du contexte dans lequel elle a été rédigée. Et au bout d’une heure, tu te rends compte que tu n’as absolument pas avancer dans ton rangement !

Respecter l’ordre des catégories permet de gagner en efficacité. Cela permet progressivement d’augmenter notre capacité à décider plus facilement et plus rapidement de l’avenir de chaque objet. Faire le tri de tes vêtements sera relativement plus simple que de trier tes photos. C’est pourquoi les objets à valeur sentimentale sont à trier en dernier. Finalement, rien de plus logique !

 

 

6/ Garde uniquement ce qui te procure de la joie

Gardez à l’esprit que le but n’est pas de choisir ce que vous jetterez mais au contraire de sélectionner les objets que vous garderez chez vous.

Quand j’ai lu cette phrase, c’est comme si ça avait fait “tilt” dans ma tête ! C’est vrai que lorsque je ne supporte plus le bazar, je me dis souvent “j’en ai marre, je vais tout balancer !”. Jamais je ne me dis “ça, je suis heureuse de l’avoir, je veux le garder”. Je suis très souvent radicale dans ma façon d’exprimer les choses et, évidemment, plutôt radicalement négative… Est-ce qu’il t’arrive aussi d’avoir ce genre de réflexions quand tu te sens submergé.e par le bordel ?

C’est le principe du verre à moitié vide ou à moitié plein. Au lieu de fixer notre esprit sur ce dont on ne veut plus, et donc sur le négatif, on oublie de se concentrer sur ce que l’on veut garder, ce qui est important à nos yeux, et donc sur ce que nous possédons de positif. Avec la méthode KonMari, tu dois t’attacher à conserver les objets qui te procurent de la joie et que tu es heureux.se de posséder.

Finalement, on en revient toujours à cette question de point de vue, tout comme au moment de la visualisation de notre mode de vie idéal. Il ne suffit pas juste de dire que l’on ne veut plus de foutoir chez nous, mais déterminer comment nous voulons que cela soit chez nous : comment nous aimerions décorer, comment nous voudrions nous y sentir, quelle atmosphère nous souhaiterions qui s’en dégage, quels objets nous aurions envie d’y trouver, etc.

 

En  conclusion

Voilà pour ce petit aperçu des principes de base de la méthode de désencombrement proposée par Marie Kondo. En résumé :

  1. Motivation
  2. Imagination
  3. Tri
  4. Catégories
  5. Ordre
  6. Joie

Cela me donne déjà une petite idée de la manière dont je vais devoir procéder dans les semaines à venir.

Est-ce que, de ton côté, tu as déjà testé la méthode KonMari ? Si oui, je serai ravie que tu me donnes ton ressenti. Et si tu découvres la méthode en même temps que moi, est-ce que cela te donne envie de t’y mettre ? Dis-moi tout en commentaire !

 

Rendez-vous très vite dans le journal de mon désencombrement !

Si cet article t’a plu, pense à le liker et à le partager. Et n’hésite pas à me laisser un petit commentaire ! Winking smile

Pense à partager cet article !
  •  
  •  
  •  
  • 4